Action socialeRecherche médicaleSanté

DiverCités

Le projet DiverCités propose une solution d'habitat communautaire pour les personnes TSA, dont le but principal est de garantir leur bien être au quotidien et leur intégration sociétale et professionnelle.

Cette association est habilitée à délivrer un reçu fiscal

Liens & Contact

bruno Wicker

e-mail

Site web

Localisation

28, Rue Denfert-Rochereau - 69004 Lyon

CONTEXTE :
En France, environ 350 000 personnes sont atteintes d’un Trouble du Spectre Autistique (TSA) sans déficience intellectuelle (syndrome d’Asperger et autisme de haut niveau de fonctionnement).
L’un des nombreux problèmes auxquels ces personnes doivent faire face au cours de leur vie est le moment où elles décident (ou ont besoin) de vivre de manière indépendante pour pouvoir s’épanouir personnellement, au plan social et culturel, et être autonomes au sein de la société. Acquérir cette autonomie passe par la possibilité d’accéder à un accompagnement leur permettant de faire face aux nécessités de l’organisation de la vie courante, à un emploi qui tienne compte de leurs particularités de fonctionnement, et à des logements adaptés. Dans leur grande majorité, elles souhaitent et peuvent vivre dans un milieu « ordinaire » (c’est-à-dire au sein de la Cité) et non pas dans un milieu « protégé » (c’est-à-dire dans une institution leur offrant une autonomie limitée).
Cependant, les personnes TSA sans déficience intellectuelle doivent faire face actuellement en France, à un important manque d’offres spécifiques pour trouver un logement adapté à leurs besoins. La plupart d’entre elles ne peuvent ainsi pas quitter le domicile de leurs parents, ce qui crée parfois une charge importante pour ces derniers. Ce manque d’accès à un habitat adapté entrave grandement leur possibilité d’autonomie, puisqu’avoir un logement en dehors du domicile familial est indispensable pour garantir, entre autres, la mobilité nécessaire à une recherche d’emploi efficace. A l’inverse, c’est l’accès à un emploi, donc à un salaire, qui permet d’envisager de vivre dans un logement de manière autonome.
Il apparaît ainsi nécessaire de penser à la construction de structures d’habitat regroupées, ouvertes dans la cité, accueillant une mixité de population et qui intègre une offre d’accès à l’emploi et de prise en charge des besoins spécifiques des personnes TSA dans la vie quotidienne en milieu « ordinaire ».

VISION :

Le projet DiverCités propose ainsi une solution d’habitat communautaire pour les personnes TSA, dont le but principal est de garantir leur bien être au quotidien et leur intégration sociétale et professionnelle. Il s’agit pour les habitants d’accéder à une vie autonome, en qualité de locataire ou propriétaire de leur appartement, tout en profitant de services destinés à faciliter leur autonomie dans la vie quotidienne.
Plutôt que de concevoir un lieu de vie qui limite son accueil à des personnes TSA, le projet est pensé pour favoriser une inclusion sociale naturelle grâce à l’accueil d’une mixité de population et une inclusion sociétale et professionnelle via une implantation au cœur de la cité et l’accueil, au sein même de la structure, d’entreprises et de services employant des personnes TSA.

L’originalité du projet est double :
 Pour favoriser une inclusion sociale « naturelle », l’immeuble accueille aussi bien des personnes TSA, seules ou en famille, que des personnes neurotypiques.
 Puisque logement et emploi sont deux problématiques étroitement liées, des entreprises de services (laverie, agence de voyage, lave-auto, coiffeur, pharmacie, restaurant/traiteur, bibliothèque, … etc.), des commerces (supérette, épicerie, …) et des entreprises classiques diverses seront présents au rez-de-chaussée ou à proximité du bâtiment. Une partie de leur recrutement sera réservé à des personnes TSA qui habitent dans l’immeuble. L’activité des entreprises de service sera adéquatement ciblée pour apporter l’aide nécessaire dans des aspects de la vie quotidienne qui peuvent être problématiques pour les personnes TSA.

MISSION :

La mission principale de DiverCités est de penser et valider un modèle d’habitat sur mesure pour personnes TSA, construit dans une optique d’inclusion communautaire. Il devra refléter la grande variabilité des besoins dans la planification d’un habitat capable de répondre à l’éventail des besoins des personnes TSA. Il va dans le sens d’un habitat inclusif, tel que décrit et favorisé dans la communication qui a été faite à l’occasion du Comité Interministériel du Handicap du 2 décembre 2016.
Faire face aux besoins de personnes TSA est un défi qui exige un changement de perspective : de nombreuses solutions adaptées aux différents besoins particuliers doivent être envisagées, prenant en compte les variétés d’interactions avec l’environnement dans lequel vit chaque personne TSA. Il est nécessaire de définir les conditions de faisabilité et de mise en œuvre du projet de manière précise et quantifiée sur l’ensemble de ses dimensions : partenaires opérationnels et financiers ; localisation ; bâti ; services d’accompagnements et entreprises présentes sur place ou à proximité.
Compte tenu des besoins importants de la population concernée, nous souhaitons valider un modèle d’habitat communautaire qu’il sera possible de dupliquer efficacement.