AnimauxEnvironnement

Association CHENE

En tant qu'unique Centre de Sauvegarde de la faune sauvage agréé UFCS et qui accueil tous les animaux sauvages blessés ou en détresse en Normandie, notre association a pour mission de relâcher dans leur milieu naturel les animaux accueillis après les avoi

3dons

2soutiens

Liens & Contact

Johanna CHOPIN

e-mail

Site web

Localisation

12 rue du musée, hameau bouillot - 76190 Allouville-Bellefosse

L’association CHENE est un Centre de Sauvegarde de la faune sauvage qui a pour vocation d’accueillir tout animal sauvage en détresse afin qu’il soit soigné puis relâché dans son milieu naturel.

>
L’association CHENE agit depuis 1980 pour protéger et sauvegarder la faune sauvage. Grâce à son centre de sauvegarde et son équipe complétée au quotidien par de nombreux bénévoles et stagiaires, ce sont plus de 40 000 animaux qui ont été accueillis depuis sa création.

Quelques chiffres (2017) : 1 874 animaux accueillis (394 mammifères et reptiles, 222 rapaces, 290 oiseaux marins et 968 autres oiseaux). 72,40% de taux de réussite.
Quelques chiffres (2018) : 2058 animaux accueillis (435 mammifères, 190 rapaces, 430 oiseaux marins et 1003 autres oiseaux).

Pourquoi nous soutenir ?
Les animaux sauvages sont res nullius (ils n’appartiennent à personne), l’accueil et la prise en charge sont donc gratuits. Toutefois, chacun de nos pensionnaires à un coût concret pour l’association que ce soit son séjour dans notre centre (nettoyage, nourrissage…), sa médication (anti-inflammatoires, pommades…), les frais engendrés par leurs pathologies (chirurgies, sutures…) ou encore les frais de fonctionnement globaux de l’association (structures adaptées, équipe salariale…).

>
L’association CHENE est aujourd’hui considérée comme un pôle de compétence en matière de soins aux phoques. Nous accueillons, chaque année, plusieurs individus de phoques veaux-marins (phoca vitulina) et phoques gris (halichoerus grypus) qui sont identifiés par une boucle permettant de retrouver l’animal dans le milieu naturel. Une fois les soins terminés, nous proposons des relâchers où les parrains sont invités à cet heureux événement.

Quelques chiffres (2014) : 19 phoques accueillis
Quelques chiffres (2015) : 7 phoques accueillis
Quelques chiffres (2016) : 10 phoques accueillis
Quelques chiffres (2017) : 13 phoques accueillis
Quelques chiffres (2018) : 8 phoques accueillis

Pourquoi nous soutenir ?
Que ce soit les installations spécifiques (piscines, volières tunnels…), leur régime alimentaire ou encore le temps passé par nos salariés à s’occuper d’eux, les phoques peuvent engendrer des frais importants, d’une moyenne de 2 500€ par individu.

>
Au-delà de notre travail de sauvegarde de la faune sauvage, nous avons à cœur de sensibiliser et former le grand public à la protection de notre biodiversité. Pour ce faire nous avons plusieurs moyens :
– L’accueil de nombreux bénévoles et stagiaires que nous formons aux soins quotidiens.
– La formation de professionnels sur les premiers gestes à avoir face à un animal sauvage (salariés de la DIR – Direction Interdépartementale des Routes, vétérinaires (stages certifaune), membres du RNE – Réseau National d’Echouage (carte verte)…).
– L’accueil du grand public au sein de notre Musée de la Nature.
– La sensibilisation des plus jeunes grâce à notre Pôle Nature qui propose des animations diverses aux écoles, collèges et lycées.

Quelques chiffres (2017) :
– 120 bénévoles et stagiaires accueillis pour 10 878 heures de travail.
– 2 156 visiteurs à l’Espace de Découverte.
– 3 351 enfants sensibilisés.
Quelques chiffres (2018) :
– 180 bénévoles et stagiaires accueillis pour 12 978 heures de travail.
– 1 792 visiteurs à l’Espace de Découverte.
– 2 760 enfants sensibilisés.

Pourquoi nous soutenir ?
La sensibilisation et la formation est aujourd’hui un enjeu primordial de toute organisation qui souhaite protéger l’environnement et la biodiversité. Nous souhaitons pérenniser cette partie de notre travail afin de préparer les générations actuelles et futures à prendre le relais.

>
Grâce à ses activités quotidiennes, l’association CHENE et son centre de sauvegarde contribue activement à la collecte de données sur la faune sauvage via :
– Le recensement des différentes espèces recueillies pour l’Agence Régionale de la Biodiversité Normande.
– Le dépistage d’hémoparasites sur la faune sauvage pour le CNRS et le MNHN de Paris.
– L’épidémiosurveillance de la rage pour l’ANSES.
– La collecte de mouches plates pour le programme PUPIPO.
– L’étude des phénotypes du plumage de l’Effraie des Clochers (tyto alba) pour l’Université de Lausanne.
– Le dépistage du coronavirus chez le Hérisson d’Europe (erinaceus europaeus) pour le MNHN de Paris.

Pourquoi nous soutenir ?
Nous voyons tous les conséquences de l’impact de notre société sur la biodiversité c’est pourquoi nous participons aux recherches engagées par les laboratoires, Muséums et autres spécialistes. Nous contribuons perpétuellement à l’innovation de nouvelles techniques de soin et au développement des connaissances globales de la faune sauvage. Aujourd’hui, nous souhaitons continuer cette mission : secourir les animaux sauvages en détresse.

Vous pouvez également nous suivre sur les réseaux sociaux ou notre site internet : www.associationchene.com.
Page Facebook : www.facebook.com/associationCHENE
Compte Instagram : www.instagram.com/associationchene
Chaîne Youtube : www.youtube.com/AssociationCHENE
Page LinkedIn : www.linkedin.com/company/associationchene
Compte Twitter : www.twitter.com/AssoCHENE